Energies nouvelles et patrimoine

Encore un site UNESCO sous la menace de co-visibilité avec un site éolien !

Octeville L’Avenel, commune du département de la Manche, située à 6 km des tours de Tatihou et de la Hougue, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, vient de voter un projet éolien de 8  aérogénérateurs, d’une hauteur de 80 m en bout de pale.

Le promoteur SAMEOLE a présenté en réunion publique une simulation prouvant les co-visibilités des machines avec les deux tours. Malgré cela, la préfecture de la Manche va certainement accepter ce projet, la Commission des Sites de la Manche ayant déjà donné un avis favorable. Il faut reconnaître que le dossier proposé à la commission ne comportait pas la simulation effectuée par le promoteur, ce qui lui a permis de passer hardiment outre à l’avis défavorable de l’architecte des bâtiments de France.

Simulation réalisée par le promoteur

Après l’éolienne de Coutances, les éoliennes d’Argouges dans la baie du Mont-Saint- Michel, on peut se demander pourquoi la préfecture éprouve-t-elle une telle haine pour son patrimoine.

La SPPEF suit bien évidemment l’affaire avec la plus extrême attention.

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Energies nouvelles et patrimoine, Nos combats and taguée , , . Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.