GROUPE DE TRAVAIL EGLISES (compte rendu d’activités 2013)

Le groupe de travail a continué à accompagner la restauration des églises sauvées de la démolition par l’action de la SPPEF, en liaison avec les associations locales :

-Arc sur Tille : la première tranche de travaux, restauration du clocher et des ses fondations est achevée. La deuxième tranche sera lancée au cours de 2014

-Lumbres : Les travaux de restauration des colonnes, des couvertures et de l’intérieur sont achevés. L’église a été consacrée à nouveau par l’évêque d’Arras.

-Dargoire : La consolidation des fondations par micropieux est achevée, ainsi que le chainage des murs et la réfection des charpentes et couvertures. L’église a été consacrée à nouveau par l’évêque de Saint Etienne.

-Dreuil-Hamel : Les murs, le clocher et les couvertures sont restaurés. Le dallage et les vitraux sont en cours, ainsi que les aménagements intérieurs (électricité etc )

Par contre, nous avons échoué à sauvegarder les églises Saint Jacques d’Abbeville, Saint Blaise au Breuil, Saint Aubin du Pavoil, Saint Pierre aux Liens à Gesté, Saint Pie X à Béziers, Le Bois de Verne à Monceau les Mines. Ces églises –qui avaient besoin de peu de travaux- ont été entièrement démolies, ce qui a coûté plus cher à leur propriétaire que les travaux d’entretien nécessaires…

Pour 2014, le groupe de travail a choisi d’accompagner particulièrement 3 églises :

-Sainte Gemmes d’Andigné (Maine et Loire), belle église néo-gothique en parfait état que la commune a décidé de démolir.

Le ministère de la culture vient d’inscrire cette église sur l’inventaire des monuments historiques.

Notre rôle consistera a accompagner la commune pour la mise en valeur de cet édifice.

-Bar sur Aube. Saint Maclou. Très importante église des XII° au XVIII° siècles. Classée sur la liste de 1840. Fermée et abandonnée depuis 1945. Menacée de démolition par la commune.

Nous aurons à réunir et fédérer les bonnes volontés.

Le Plessis Sainte Opportune ( Eure )Eglise rurale des XV° et XVI° siècles, inscrite sur l’inventaire. Etat de péril imminent. La commune souhaite la démolir pour ne plus avoir à l’entretenir.

D’autres églises feront l’objet d’actions à plus long terme.

                                                                                               Jean Louis Hannebert

                                                                                               14 mars 2014

A propos de Monsieur et Madame Julien LACAZE

import de 4D
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.