Lettre n° 6

Lettre n°6 – juin 2016

Sommaire

Éditorial d’Alexandre Gady, Président de la SPPEF

2 Sainte-Croix de Provins, ce sont aussi des lambris peints et des vitraux

3 Le Capitole tel qu   ’en lui-même

3 Loi «Création et Patrimoine» nos travaux d ’influence

4 115 boulevard Saint-Michel

5 Les Triomphes de Pétrarque d ’Ervy-le-Châtel

5 Pour «les ouvrages et les usages de la rivière»

6 Ce pavillon des Tuileries au-dessus d   ’Ajaccio…

7 Va-t-on la retirer ?

7 Un exemple à suivre en Thiérache

8 Les eaux et les choses

8 Dans les pas du moine Guillaume

9 Mauvaises nouvelles de Fontainebleau

10 Eole en Champagne

11 Le « beau tapis » du duc d  ’Anjou

10 Palmyre après l ’orage

11 Romans-sur-Isère restaure son « Grand Voyage »

11 Lauréats du 27e concours pour la préservation du patrimoine

Editorial d’Alexandre Gady, Président de la SPPEF

Chers adhérents, Chers amis,

« J ’ai beau faire, tout m ’intéresse ». La sppef est, à l ’instar de Paul Valéry, gourmande : elle aime les beautés des monuments et des paysages de la France, combat ceux qui les négligent ou les saccagent, et se réjouit quand la loi est appliquée pour le bien commun. Autrement dit, dans une France qui donne l’impression, ces derniers temps, de ne pas être tout à fait elle-même, notre association ne chôme pas ! Grâce à vous, à votre soutien, au temps que vous lui offrez, elle s ’expose pour améliorer notre environnement : autant que cette Lettre, les médias nationaux ou locaux vous en entretiennent de plus en plus souvent.

L   ’année 2016 restera marquée par le vote de la loi cap (projet de loi relatif à la liberté de la création, à l ’architecture et au patrimoine), qui modifie notre système patrimonial, et pour l ’amélioration de laquelle la sppef s ’est battue jusqu  ’au bout.

Si le puissant lobby éolien a triomphé de nos amendements sur le contrôle de ces machines infernales, d ’autres points sensibles auront été corrigés grâce à un intense travail juridique sur le texte. Il faut s  ’en réjouir, d  ’autant qu ’à cette occasion, la sppef a noué d ’utiles contacts dans le monde parlementaire. à ce propos, nous sommes justement dans une année préélectorale, et il est judicieux de se rappeler au bon souvenir de vos élus, maires, conseillers régionaux, députés et sénateurs ! Parlez-leur de patrimoine, écrivez-leur, apostrophez-les ! Qu ’ils en soient saoulés comme l  ’était jadis, à Reims, le roi de fleurs de lys. Mettez ainsi au centre du débat public nos préoccupations, qui sont dignes d ’intérêt et concernent tout le monde.

Dans un monde médiatique, dont nous mesurons bien la vanité et les limites, il faut également se montrer pour exister, et parfois hausser le ton. La sppef le fait sans état d  ’âme, et ses nombreux recours en justice lui permettent d ’être considérée comme un partenaire aussi crédible qu  ’exigeant. Soyez fiers d ’elle, parce qu ’elle porte une réelle force démocratique, un amour du bien commun, et qu  ’elle se fait gloire de son indépendance, la plus belle et la plus rare, au fond, des vertus civiques.

Voilà pourquoi la sppef intéresse, intrigue, fascine même, par son courage et sa ténacité. Elle se rit surtout des critiques. En défendant le patrimoine ancien mais encore moderne, les paysages donc la nature, en s ’attaquant à la droite comme à la gauche, en fustigeant la puissance insolente de l  ’argent, dont témoigne entre autres l  ’envahissement publicitaire combattu avec succès ces derniers temps, elle ne saurait être enfermée dans une boîte commode, qui permettrait ensuite de ne plus penser.

Tout cela nous permet d ’ être fiers de former, tous ensemble, le visage de la sppef. Si celle-ci conserve son beau nom ancien, qui est aussi son appellation légale, il est temps de profiter de notre aura retrouvée en utilisant l ’appellation « Sites et Monuments », plus efficace médiatiquement, et qui est aussi, comme vous le savez, celle de notre revue.

à tous, un bel été, après une année riche et bien remplie en actions et combats !

Alexandre Gady, Président de la SPPEF

Sommaire

Éditorial d’Alexandre Gady, Président de la SPPEF

2 Sainte-Croix de Provins, ce sont aussi des lambris peints et des vitraux

3 Le Capitole tel qu   ’en lui-même

3 Loi «Création et Patrimoine» nos travaux d ’influence

4 115 boulevard Saint-Michel

5 Les Triomphes de Pétrarque d ’Ervy-le-Châtel

5 Pour «les ouvrages et les usages de la rivière»

6 Ce pavillon des Tuileries au-dessus d   ’Ajaccio…

7 Va-t-on la retirer ?

7 Un exemple à suivre en Thiérache

8 Les eaux et les choses

8 Dans les pas du moine Guillaume

9 Mauvaises nouvelles de Fontainebleau

10 Eole en Champagne

11 Le « beau tapis » du duc d  ’Anjou

10 Palmyre après l ’orage

11 Romans-sur-Isère restaure son « Grand Voyage »

11 Lauréats du 27e concours pour la préservation du patrimoine

⋅Directeur de la publication :
Alexandre Gady
⋅Rédacteur en chef, auteur des articles :
Pierre Bénard
⋅Secrétaire d’édition :
Farideh Rava

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Non classé, Publications. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.