L'esthétique de Paris

Communiqué : Départ voté de la grande roue place de la Concorde

Fuseaux de protection de la ville de Paris

Grande roue place de la Concorde

Sites & Monuments, auteur de deux contentieux pendants au fond contre la grande roue, avait écrit, le 16 novembre 2017, aux conseillers de Paris pour leur recommander de voter le non renouvellement de la convention liant la municipalité à la société Fêtes Loisirs, notamment en raison de la violation du plan local d’urbanisme de la ville (lire ici).

Bien que surprise, Sites & Monuments se félicité de la reprise de ses arguments patrimoniaux dans le vœu soumis hier au conseil de Paris (voir ici) et remercie les conseillers municipaux qui se sont opposés – parfois depuis de longues années – à cette installation place de la Concorde. Elle déplore, en revanche, que cette solution de bon sens n’ait en rien été favorisée par les services de l’Etat en charge du patrimoine (ministère de la Culture et DRAC).

Les règles tenant à la hauteur et résultant des fuseaux de protection de la ville de Paris ne pouvaient en effet être bafouées plus longtemps (voir ici) et devront guider, entre autres critères patrimoniaux, une éventuelle relocalisation de la grande roue.

Sites & Monuments sera évidemment vigilante s’agissant du démontage de la roue, qui doit être effective au plus tard le 23 mai 2018, comme sur la question des baraquement commerciaux maintenus en infraction sur la place de la Concorde depuis de nombreuses années, problème à ce jour non résolu (voir ici).

Alexandre Gady, Président de Sites & Monuments

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Communiqués, L'esthétique de Paris. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.