Menaces sur les monuments

Communiqué : Sauvée in extremis, la gare de Bouchain (Nord) sera-t-elle démolie à la fin de l’été ?

DSC02529 AFFICHAGE QUAIS VOYAGEURS accompagné de message sonore démolition gare WP_20180702_07_40_42_Pro

La mobilisation intervenue le 2 juillet (voir photos) a permis, alors que les panneaux d’information des voyageurs annonçaient déjà la démolition, de sauver in extremis la gare de Bouchain d’une destruction estivale anticipée. La DRAC avait pourtant été saisie en amont d’une demande d’inscription au titre des monuments historiques… Un cas de figure qui n’est pas unique cet été (voir ici).

DSC02714 Le lendemain---STOP A LA DEMOLITION DSC02359

La gare de Bouchain, édifiée en 1858 et témoin de l’épopée ferroviaire de l’ancienne Compagnie des Chemins de Fer du Nord (CCFN), est en effet la dernière conservée de cette typologie, après de nombreuses démolitions opérées sur la ligne Cambrai Valenciennes (voir ici).

Le responsable de notre groupe patrimoine ferroviaire, Christian Boda, s’est rendu sur place afin d’appuyer la mobilisation locale, notamment celle de l’historien Francis Dudzinski, et de communiquer auprès des médias (voir ici et ici).

DSC02321 DSC02341

La mobilisation des syndicats (Sud Rail et CGT) a été déterminante aux cotés des défenseurs du patrimoine. Ceux-ci ont en effet bien compris que la destruction des infrastructures ferroviaire précédait ou accompagnait la fermeture des petites lignes, en les rendant irréversibles.

Ainsi, il a été accepté d’attendre que la délégation permanente de la commission régionale du patrimoine et de l’architecture (CRPA) se soit prononcée, le 30 août, sur l’inscription au titre des monuments historiques de gare avant de procéder à sa démolition. L’administration ne sera ainsi plus prise de vitesse, ce qui est une première victoire…

DSC02385 DSC02382

Pourtant, si l’inscription au titre des monuments historiques de la gare de Bouchain nous semble pleinement justifiée, de nombreuses gares, d’une architecture moins élaborée, plus sérielle et moins ancienne ne méritent pas cet égard. Elles constituent cependant d’importants patrimoines locaux puisque longtemps placées au centre de la vie des bourgs, comme un petit nombre d’autres bâtiments symboliques…

L’enjeu de la réaffectation des anciennes gares nous semble malheureusement une problématique négligée par la SNCF, les services du ministère de la Culture et les collectivités, malgré les restructurations d’envergure en préparation dans le secteur. L’anticipation des reconversions est ici pourtant indispensable. 

WP_20180702_07_40_36_Pro DSC02666

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Communiqués, Menaces sur les monuments, Non classé. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.