Energies nouvelles et patrimoine

Éolien : sauvons le ciel de Cordes (Tarn) !

Cordes-sur-Ciel sans éoliennes
Cordes-sur-Ciel (Tarn), aujourd’hui sans éoliennes…

Cordes-sur-Ciel, 800 ans d’histoire, Grand Site Occitanie/Sud de France, étape du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle, village préféré des français depuis 2014, haut lieu de culture, Cordes est à son tour est menacée par des projets éoliens…

Plus d’un million de touristes s’y rendent chaque année depuis Albi ou Gaillac, découvrir un patrimoine archéologique remarquable (dolmens et mégalithes du néolithique), un patrimoine bâti diversifié au-delà de la seule ville de Cordes (Milhars, Vaour, Laguépie…), un patrimoine culturel exceptionnel (festival de musique, « été de Vaour »…) et une biodiversité dûment répertoriée par les pouvoirs publics.

Ils pourraient découvrir Cordes, dans quelques années, banalisée et fondue dans la normalité industrielle voulue par des opérateurs avides et des responsables politiques sans vision esthétique, ignorant l’émotion que procure la contemplation d’un paysage immémorial.

Ce projet, récemment dévoilé, de 12 machines de 150 m de haut, qui seront immanquablement portées à la hauteur de 200 m (repowering), nuirait à l’attractivité générale du bassin de Cordes, en dénaturant le sens profond que revêt ce Grand Site. Tout projet éolien en amenant d’autres, ce dont témoignent 20 ans d’éolien dans d’autres régions de l’Occitanie, l’industrialisation de l’ensemble du pays cordais serait à redouter.

Nous comptons sur les services de l’État, alertés par Sites & Monuments, pour empêcher la réalisation de ce néfaste projet et préserver le beau pays de Cordes.

Bruno Ladsous, délégué régional Occitanie, membre du groupe éolien de Sites & Monuments

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Energies nouvelles et patrimoine. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.