15 et 16 septembre 2018 : fête ou défaite du Patrimoine ?

Bâtiment médiéval en péril à Mende (Lozère)

Cette année, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, les Français pourront, pour la première fois, contribuer en jouant à sauver quelques dizaines de monuments en péril grâce à la détermination de Stéphane Bern, le « Monsieur patrimoine » du Gouvernement.

Pourtant, la fête est déjà gâchée. Alors que la ministre de la Culture est visée par une enquête judiciaire pour les extensions des sièges de sa société d’édition, faites au détriment du patrimoine, le Gouvernement s’apprête, le 19 septembre prochain, à mettre la dernière main à un projet de loi ELAN empêchant le ministère de la Culture de s’opposer à la dénaturation ou à la démolition d’édifices patrimoniaux en péril… Voir ici.

Le loto du patrimoine occulte ainsi médiatiquement l’essentiel : sauver quelques monuments ne conjurera pas les effets d’une mauvaise loi. Le « en même temps » atteint ici ses limites.

Alexandre Gady, président de Sites & Monuments

Contact presse (loi ELAN) : Julien Lacaze, vice-président (0624335841)

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Communiqués. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.