Délégation d’Occitanie : brèves nouvelles de l’Hérault

La visite du délégué régional Occitanie de Sites & Monuments à sa délégation de l’Hérault, le 10 septembre dernier, a fait ressortir les sujets de préoccupation suivants :

-          L’évolution du trait de côte, dans un contexte d’urbanisation croissante, est inquiétante. Il apparaît cependant, qu’en dépit des erreurs commises, le potentiel paysager reste exceptionnel et peut encore être préservé. Il sera mené une réflexion sur la possibilité d’un classement du type « paysage culturel vivant des étangs et marécages de la Méditerranée » tel que l’entend l’Unesco, en lien avec des acteurs publics ou associatifs, y compris universitaires, et avec les adhérents de Sites & Monuments de l’Aude et des Pyrénées-Orientales.

image007

-          L’urbanisation galopante résultant de la pression démographique (doublement en 50 ans) et touristique débouche sur un grignotage croissant des terres agricoles et viticoles. Ce sont plus de 17 000 ha qui ont disparu ces 30 dernières années dans le département. Une alerte sera lancée par Sites & Monuments sur la nécessité de créer des espaces intermédiaires et de valoriser leur intérêt paysager.

-          Le mitage éolien croissant, particulièrement dans l’arrière-pays est préoccupant. Il convient en priorité désormais de faire respecter la Charte du Parc Régional du Haut-Languedoc qui fixe des règles précises. Parmi celles-ci, une hauteur maximale de 125 m en bout de pales et un nombre plafond de 300 éoliennes sur l’ensemble du territoire du Parc. Au 25 juin 2018, le nombre d’éoliennes autorisées est de 150 dans l’Hérault et 124 dans le Tarn. Nous devons donc être vigilants sur ce point.

image008

Sont enfin notés la nécessité d’une surveillance des grands sites selon leur statut (Grand Sites de France et Grands Sites d’Occitanie), de la remise en état des carrières et des conflits d’usages de l’eau (ex. du lac du Salagou), dont il résulte une évolution des paysages collinaires parfois inappropriée.

L’équipe héraultaise se propose de recruter de nouveaux adhérents autour de ces axes prioritaires.

Bruno Ladsous, délégué régional pour l’Occitanie de Sites & Monuments

Septembre 2018

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Non classé. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.