La préservation de l'architecture du XXe siècle

Douze bâtiments labélisés « Patrimoine du XXe siècle » de la Cité de l’Abbaye à Grenoble sauvés de la démolition

Cité-Abbaye-800-1-Credit-Severine-Cattiaux

« L’urbanisme, ce n’est pas construire et démolir, mais réfléchir à pourquoi il y a des difficultés. Et ces difficultés ne se situent souvent que très partiellement dans la forme des bâtiments et majoritairement dans les problèmes sociaux. Il ne faut donc pas croire que c’est en démolissant qu’on va subitement sortir des gens de la pauvreté ! » Jean-François Parent, ingénieur et urbaniste à Grenoble (1930-2017).

IMG_5841

La cité de l’Abbaye reste l’ultime témoin de la création de l’OPHBM de Grenoble et des logements ouvriers de l’entre-deux-guerres. Elle est labellisée « Patrimoine du XXe siècle » depuis 2013.

Plans-cite-de-l-abbaye-a-grenoble

Devant les annonces de démolition de l’ensemble des 15 bâtiments répartis en 3 îlots (voir notre précédent article), un Collectif pour la Sauvegarde de la Cité de l’Abbaye se crée en mars 2017. Piloté par la Fédération des Associations Patrimoniales de l’Isère et soutenu par Sites & Monuments, le Collectif s’adresse directement à Madame Françoise Nyssen, alors ministre de la Culture, pour l’alerter, durant l’été 2017. Au moment où la Ville de Grenoble obtient le Label Ville d’Art et d’Histoire, la ministre écrit à Eric Piolle, maire de Grenoble, le 22 septembre 2017, lui demandant de « porter une attention particulière à la préservation de la cité de l’Abbaye et de retenir le scénario le plus apte à préserver la valeur de cet ensemble, à la lumière des études patrimoniales et architecturales initiées… ». Or, la démolition d’un immeuble de trois montées intervient le 3 novembre 2017 !

jp_0067_01-00_00_04_08-3360445

Une pétition est ouverte sur Change.org qui a réuni plus de 1 500 signatures. Fin décembre 2017, le Collectif adresse une Lettre ouverte au maire de Grenoble lui demandant « d’engager une large concertation, associant tous les acteurs de la conservation/valorisation du patrimoine et de la recherche d’une qualité de ville digne de la dimension historique et du souci d’un logement social de qualité que porte Grenoble ».

La principale difficulté dans ce dossier est longtemps restée l’absence de financement pour réhabiliter l’ensemble. En décembre 2018, le bailleur ACTIS trouvait la solution en cédant son patrimoine à l’Etablissement Public Foncier Local, qui élaborera un montage financier.

IMG_5835

Il est regrettable qu’un immeuble ait été démoli, mais réjouissons-nous que la plus grande partie de l’ensemble soit désormais préservée. Nos efforts sont enfin récompensés, mais à quel prix !

sppef_abbaye

Nous remercions tous ceux qui nous ont soutenus à tous les niveaux d’implication dans la sauvegarde du patrimoine.

Geneviève Balestrieri, présidente de la Fédération des Associations Patrimoniales de l’Isère (FAPI), adhérente de Sites & Monuments

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Label Patrimoine du XXe siècle cité de l'abbaye Grenoble

Cette entrée a été publiée dans Actualités, La préservation de l'architecture du XXe siècle, Non classé. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.