La protection du patrimoine urbain, bâti et intérieurs

Sites & Monuments appelle la mairie de Marseille à ne pas détruire son Patrimoine

41 rue de la Palud à Marseille
41, rue de la Palud, maison du XVIIIe siècle dont la façade est « à conserver » dans le SPR de Marseille et dont la démolition doit débuter le 4 février 2019

43 rue de la Palud Marseille
43, rue de la Palud, maison du XVIIIe siècle dont la façade est « à conserver » dans le SPR de Marseille et dont la démolition doit débuter le 4 février 2019

Après le drame de la rue d’Aubagne, la mairie de Marseille prévoit de « déconstruire » 2 maisons du XVIIIe siècle situées rue de la Palud, au terme d’un chantier de 6 à 8 semaines, après avoir préalablement évacué l’ensemble des habitants logés à proximité. La mairie est aujourd’hui propriétaire de 2 appartements dans ces immeubles dont les façades (d’où ne proviennent pas les désordres) sont classées comme « à conserver » dans son Site patrimonial remarquable.

SPR de Marseille
Plan du Site patrimonial remarquable (SPR) de Marseille, régime applicable au 41 et 43 rue de la Palud

Légende SPR de Marseille
Légende du Plan de valorisation de l’architecture et du patrimoine (PVAP) du Site patrimonial remarquable de Marseille

Conformément aux lois de protection du Patrimoine et aux recommandations de l’expert ayant motivé l’arrêté de péril, cette démolition pure et simple n’est pas une solution, mais une facilité. L’intégration des façades sur rue au dispositif d’étaiement, puis aux immeubles reconstruits, technique couramment pratiquée, permettrait notamment de concilier sécurité, salubrité et protection du cadre historique des habitants.

Sites & Monuments appelle la municipalité et les services de l’État à l’élaboration d’une doctrine en la matière car 166 immeubles sont à ce jour placés sous arrêtés de péril à Marseille, plus ancienne ville de France.

Sites & Monuments

Lettre remise le 1er février 2019 à M. Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Communiqués, La protection du patrimoine urbain, bâti et intérieurs. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.