Expansion urbaine et mitage des paysages

Publication d’une lettre ouverte pour la sauvegarde du vallon du Groseau (Vaucluse)

chapelle

Les abords de Malaucène et de la chapelle du Groseau (voir ci-dessus), menacés de mitage par un vaste projet immobilier, ont fait l’objet d’un précédent article sur ce site (voir ici). Se joignant aujourd’hui aux signataires d’une lettre ouverte au préfet, au président de Région et aux délégués du SCOT, Sites & Monuments demande à l’État et à la Région de prendre leurs responsabilités : « Ce projet, à l’entrée du Mont Ventoux est situé dans un écrin paysager, berceau historique du développement de Malaucène, à la source du Groseau, dans la zone de mobilité du cours d’eau, au beau milieu de zones humides… Prévoir une unité touristique nouvelle (UTN) à cet emplacement nous paraît contredire une politique responsable et soucieuse de la préservation du Mont Ventoux et de ses environs immédiats. » 

Lettre ouverte personnalités vallée du Groseau (1) Lettre ouverte personnalités vallée du Groseau (signatures)

Lire la lettre ouverte des personnalités en format pdf

Le SCOT (schéma de cohérence territoriale) de l’Arc Comtat Ventoux, dans le périmètre duquel se trouve la commune de Malaucène et le vallon du Groseau, fait l’objet d’une révision. Le bureau du SCOT propose d’inclure l’Unité touristique nouvelle projetée dans le nouveau document de planification afin de rendre possible le projet. Le SCOT devrait être arrêté au mois de février, avant consultation des personnes publiques associées (PPA) et mise à l’enquête publique.

L’État et la Région remettent heureusement en cause le choix fait par la majorité des élus du SCOT d’un taux de croissance élevé (1 % contre 0,2 % prévus par l’Insee) qui aurait pour conséquence une consommation foncière de terres agricoles et naturelles beaucoup trop importante (40 % des nouvelles constructions s’effectueraient dans ces zones et plus de 100 ha seraient consommés pour de nouvelles zones d’activités).

De ce point de vue, le projet de lotissement dans le vallon du Groseau est symptomatique de ces choix révolus qui conduisent à un mitage insupportable et destructeur de notre patrimoine naturel et bâti.

périmètre protection MH Groseau

Tel que l’on peut l’apprécier sur la carte ci-dessus, le projet immobilier (périmètre dessiné en noir) se trouve dans la zone de protection de 2 monuments historiques (cercles rouges), en particulier à une centaine de mètres de la chapelle du Groseau (carré rouge à droite). La partie du projet à réaliser à l’emplacement de l’usine située pratiquement à l’entrée du village (à gauche), séparée du vallon du Groseau par la ligne de crête, pose moins de problèmes (voir ci-dessous).

Situation projet

Les personnes publiques associées (Direction départementale des territoires, Région, ARS, chambre des métiers, CCI, chambre d’agriculture, etc.) qui doivent prendre position sur le projet de SCOT, émettent d’ores-et-déjà des doutes et des oppositions sur le taux de croissance (Tcam) choisi dans le projet de SCOT et sur cette UTN située au-delà de ligne de crête, c’est-à-dire dans un espace naturel et un paysage remarquables.

Il est par conséquent important de continuer à informer et à mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire mais aussi de faire signer la pétition (ci-dessous) adressée au Préfet du Vaucluse contre le bétonnage du Vallon, pétition qui a déjà recueilli plus de 4700 signatures.

Jean-Alain Mazas, président de l’association de sauvegarde du patrimoine de Malaucène (SPAM)

Signer la pétition

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Expansion urbaine et mitage des paysages, Non classé. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.