Energies nouvelles et patrimoine

Contre l’éolien, manifestons à Chartres à l’occasion des Journées européennes du patrimoine !

Manifestation, ouverte à tous le 21 Septembre 2019 

Rendez-vous à 11h Place des Epars à CHARTRES (Eure-et-Loir)

Nos campagnes sont colonisées en catimini avec la complicité de quelques élus, au bénéfice exclusif d’une poignée spéculateurs, ce dans le plus total mépris des habitants spoliés de nos paysages et de notre environnement.

Ces éoliennes pouvant désormais dépasser la hauteur de la Tour Montparnasse (240 m) font que nos maisons deviennent invendables, que les touristes se détournent, les nuisances s’accumulent et que les oiseaux, souvent protégés, sont détruits ou quittent les abords.

Pendant ce temps les promoteurs internationaux font des profits faramineux, rendus possibles par des lois qui imposent les nuisances et les coûts aux citoyens, puis abandonnent les territoires et leurs machines en laissant à d’autres la charge de la dépollution et du démantèlement.

« Pour eux l’argent, pour nous l’enfer »

Ils font tout pour nous imposer une filière énergétique désuète et mortifère comme l’a récemment démontré, par exemple, le 9 août, le « black-out » électrique qui a frappé un million de personnes en Grande-Bretagne.

Aujourd’hui, les pays les plus engagés dans la voie d’une énergie supposée renouvelable, comme la vertueuse Allemagne, se heurtent désormais au mur des réalités qui les contraint de faire marche arrière.
Chez nous, plus de 8 000 éoliennes (bientôt le double) financées par le contribuable ne produisent qu’une partie dérisoire de l’énergie consommée (-de 2%) et ce, de manière intermittente et aléatoire.

Or, l’électricité éolienne, achetée au prix fort et fixé aux promoteurs, n’est pas stockable.
Produite le plus souvent à contretemps et doit donc être bradée sur les marchés internationaux

Nous refusons que nos paysages continuent d’être défigurés au nom d’intérêts financiers privés !

Le choix de Chartres* avec sa cathédrale « Classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité » par l’UNESCO actuellement menacée par un encerclement d’éoliennes, et du weekend des Journées du Patrimoine n’est pas un hasard.

C’est une décision symbolique qui permettra d’attirer le regard du public et des décideurs politiques, sur les conséquences inadmissibles de la cupidité de promoteurs éoliens sans scrupules :
Les cathédrales, nous l’avons hélas constaté récemment, sont fragiles , elles sont le parfait symbole des monuments et des territoires ruraux français victimes de l’agression acharnée et de la cupidité des spéculateurs éoliens.

Nous vous attendons nombreux, élus (munis de vos écharpes tricolores) et citoyens, pour donner un retentissement national à cette protestation.

Notre parcours sera le suivant :

Carte manif

Avec le parrainage de :

La Fédération de l’Environnement durable
Vent de colère, Fédération nationale
Sites & Monuments (SPPEF)
Le Collectif énergie vérité

Les associations de protection des paysages d’Eure-et-Loir dont :

L’Association de défense de l’environnement du canton de Bonneval
L’Association de défense de l’environnement des riverains de la Thironne (ADERT)
L’Association « Du Vent les Eoliennes »
l’Association Perche Nature et Environnement (APNE)
l’Association pour la préservation des paysages des sites et du patrimoine 
Le collectif « Marchéville, votre village »Don QuichotteNon au Projet Eolien à Montharville (NPEM) Protection des Paysages et de l’Environnement entre Beauce et Perche

* Nous accueillons avec plaisir nos soutiens de toute la France :
Chartres est à 50 minutes de Paris et le train est direct depuis la Gare Montparnasse.
Le départ de la manifestation est à 300 m de la gare de Chartres.
Un très grand parking est situé juste sous la place des Epars, ou démarre la manifestation.
Possibilité de piqueniquer ensuite dans les jardins à proximité.

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Energies nouvelles et patrimoine. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.