Historique

Charles Beauquier

Charles Beauquier
Charles Beauquier
Sully Prud'homme
Sully Prud’homme

La source du Lison, rivière franc-comtoise, est à l’origine de la création de la SPPEF.
Face à la menace de la destruction de ses cascades au profit d’une conduite forcée, les habitants de Nans-sous-Sainte Anne firent appel à leur député, Charles Beauquier, et engagèrent deux procès avant une victoire définitive en 1902.

Charles Beauquier, avec le poète Jean Lahore et Sully Prud’homme, qui en prit la présidence,  créa en 1901 la SPPEF, dont il fut le second président.
La SPPEF est donc aujourd’hui la plus ancienne association de défense du patrimoine.
Charles Beauquier est considéré comme le premier député écologiste grâce à la première loi sur la protection de l’environnement, dite Loi Beauquier qu’il fit voter en 1906, afin de conforter la victoire juridique de la source du Lison, dont le site est classé depuis 1912.

Jacques de Maupeou
Jacques de Maupeou

Jacques de Maupeou

Jacques de Maupeou, sénateur de la Vendée, fut le cinquième président de la SPPEF (1954-1963). Il s’illustra comme rapporteur au Sénat de la loi Malraux du 4 août 1962 sur les secteurs sauvegardés.

Jacques de Sacy
Jacques de Sacy

Jacques de Sacy

Historien d’art, Jacques de Sacy fut le septième président de l’association (1976-1993) et l’engagea, avec l‘aide de Maître Olivier Chaslot dans de nombreux combats contre les atteintes au patrimoine. C’est à lui que l’on doit la protection du quartier des Halles à Paris, à l’exception des bâtiments de Baltard dont il ne put empêcher la destruction.