SAMARITAINE : une victoire pour Paris !

Ill. 3. Ecrasante façade constituée d’une « double peau de verre sérigraphié » et covisibilité avec l’hôtel de ville.  Infographie : agence Sanaa / Photo : Le Parisien
Projet dont l’annulation a été confirmée par la Cour administrative d’appel de Paris le 5 janvier 2015.
Infographie : agence Sanaa

(communiqué de presse)

La SPPEF et SOS Paris saluent la décision sage et argumentée de la Cour administrative d’appel, réunie en formation plénière, confirmant l’annulation du permis de construire de la Samaritaine : celle-ci conforte pleinement leurs analyses et démontre la validité de leur combat.

Par contraste, elle souligne que la Ville de Paris aurait dû suivre l’avis éclairé de la Commission du Vieux Paris et met en lumière l’impéritie du Ministère de la Culture.

Par delà le cas emblématique de la Samaritaine, c’est la problématique de la place de l’architecture contemporaine dans les centres anciens qui est posée. Les Parisiens doivent aujourd’hui s’approprier cette victoire, fruit d’un combat démocratique conduit par les associations : cette décision est le reflet du texte équilibré du Plan Local d’Urbanisme,  prohibant aussi bien le pastiche que l’architecture de rupture, forme infantile de la modernité.

Quelle autre voie possible pour Paris ?

Contacts :

SPPEF     Julien Lacaze     06 24 33 58 41

SOS Paris     Christine Nedelec     06 84 18 65 21

Arrêt et Communiqué de la Cour administrative d’appel de Paris

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Communiqués. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.