Communiqué. Match à Roland-Garros : La Ville de Paris et la FFT refusent l’échange !

​Communiqué de Presse 10-03-2015

MATCH A ROLAND-GARROS : LA VILLE DE PARIS ET LA FFT REFUSENT L’ECHANGE !

En raison de l’absence délibérée de la Fédération française de tennis (FFT) et de  la Ville de Paris, la commission supérieure des sites, perspectives et paysages (CSSPP) réunie ce matin sur invitation de Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, n’a pu valablement débattre et se prononcer sur le projet d’extension et de modernisation du stade Roland-Garros  et des  propositions alternatives figurant à l’ordre du jour.

Cette attitude arrogante témoigne une fois encore du refus persistant de dialogue et d’ouverture de la part de la FFT et de la Ville de Paris de construire ensemble  un projet d’avenir conciliant le développement du tournoi du Grand Chelem et la protection des sites classés.

Continuité de l’Etat

A l’issue d’un débat animé, a été soulignée la fragilité juridique du dossier en cas de refus de soumettre l’ensemble des permis de construire et d’aménager à la CSSPP conformément à la saisine ministérielle de mars 2012 dans la poursuite du fonctionnement de l’État sur ce dossier. Les associations et le collège des personnalités qualifiés se félicitent que l’Etat s’engage à respecter  les règles du débat contradictoire complet et attendent  des  porteurs du  projet les vraies réponses à toutes les questions posées, notamment sur la levée des réserves  ministérielles prescrites en mars 2012 par la Ministre de l’Ecologie sur le projet actuel.

Pour rappel en pièce jointe, l’avis express de la Ministre de l’Ecologie sur le projet adressé au Préfet de région Ile de France, au Préfet de Paris  le 20 mars 2012.

Contact presse : SPPEF : Alexandre GADY – 06 62 60 74 55

FNE : Elodie MARTINIE – 06  08 07 14 16 – Agnès POPELIN 06 79 68 40 90

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Communiqués. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.