Expansion urbaine et mitage des paysages

Le site inscrit de Beaudéan préservé (Hautes-Pyrénées) : une belle victoire en faveur de la protection de nos paysages remarquables !

L’église Saint-Martin et le mur d’enclos du cimetière parfaitement intégrés au paysage montagnard. Photo Sophie Descat, février 2019

A l’issue d’un combat soutenu, une excellente nouvelle a été annoncée par le maire de Beaudéan en réunion publique le samedi 23 février 2019 : le projet d’extension du cimetière du village, particulièrement dévastateur pour le site (voir notre précédent article), est annulé. En connaissance de cause, l’Architecte des Bâtiments de France a en effet pris position dans le sens de la protection et de l’histoire. Un heureux dénouement ? Oui… mais qui ne doit pas émousser notre vigilance.

La butte du Buala préservée, au sein d’un un site inscrit deux fois, en 1947 puis en 1977. Photo Sophie Descat, février 2019

A l’heure où les Inspecteurs des Sites font valoir leurs inquiétudes vis-à-vis des nouvelles mesures de réduction de protection envisagées par le Gouvernement (voir ici), la victoire des défenseurs du site inscrit de Beaudéan montre une fois de plus le vif intérêt de la société civile pour notre patrimoine commun. Dans le cas de Beaudéan, la mobilisation a été particulièrement efficace : la pétition en ligne, lancée le 28 janvier et close un mois plus tard avec 573 signatures, s’est trouvée nourrie de très nombreux et riches commentaires (voir ici). La plupart soulignent l’exceptionnelle beauté du site, fier témoin de l’histoire de la Bigorre, mais d’autres ont aussi questionné ouvertement l’obsolescence du programme projeté comme le gaspillage d’argent public ainsi généré.

Vue du cimetière de Beaudéan aujourd’hui. Photo Sophie Descat, février 2019

Vue du cimetière de Beaudéan aujourd’hui. Photo Sophie Descat, février 2019

Enfin, ces échanges ont aussi permis d’ajouter une petite pierre à la prise de conscience de l’intérêt de conserver et valoriser le patrimoine funéraire selon une attitude durable et dans le respect du paysage existant, un domaine dans lequel Sites & Monuments est particulièrement impliqué (voir ici).

Cette belle victoire doit donc nous encourager à poursuivre les combats, à récolter et diffuser les connaissances les plus justes et précises possibles et à soutenir la prise de décisions responsables. Ce que nous transmettrons aux générations futures en dépendra.

Sophie Descat, déléguée de Sites & Monuments pour les Hautes-Pyrénées.

Aidez-nous à poursuivre nos combats

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Expansion urbaine et mitage des paysages, Non classé. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.